La mise en biere

Après l'étape du lavage vient celle de l'embaument conformément à de nombreuses paroles du Prophète (PBSL).

Cliquez pour agrandir p002_1_06.jpg (5 Ko)
Le corps du défunt musulman doit être entièrement recouvert d'un tissu ou étoffe : le linceul.

Les bras et les mains peuvent être allongés le long du corps, ou la main gauche déposée sur la poitrine et la droite posée sur la gauche.

Le linceul doit répondre à certaines exigences :

Ce dernier doit provenir des biens du défunt. L'achat de ce dernier doit donc se faire avec l'argent du défunt même s'il n'a laissé derrière lui que cela.

Il doit être long et large, de sorte de couvrir l'ensemble du corps. Certains savants ont dit à ce propos : « Embaumer d'une bonne façon, cela signifie que le linceul soit propre, bien large, qu'il couvre entièrement le corps, et cela ne veut pas dire de gaspiller de l'argent, et d'exagérer ou que le tissu soit de qualité. »



La prière est soumise à quelques règles :

Cliquez pour agrandir p002_1_03.jpg (6 Ko)   Parmi les obligations (rukn) de la prière funéraire, se trouvent l'intention d'accomplir la prière pour le ou les défunts ainsi que la position debout, sauf cas de force majeure.

La prière doit être collective (à savoir trois personnes au minimum) car le Prophète (PBSL) l'a toujours fait ainsi et qu'il a dit « Priez comme vous m'avez vu prier ». Plus le nombre de prieurs est grand, plus cela est profitable au défunt :

« Tout défunt pour qui un nombre de cent musulmans prient sur lui et intercèdent en sa faveur, leurs intercessions seront acceptées (dans une autre version : il lui sera pardonné). »

Rapporté par Muslim, Al-Nasâ'î, Al-Tirmidhî, Al-Bayhaqî, Al-Tayâlisî et Ahmad.


Informations légales        Conditions Générales de Vente        Paiement en ligne